Les Colocs

CHEZ DÉDÉ

Suite 2116

Contactez-nous:
1-855-390-6787

CHEZ DÉDÉ  SUITE 2116

André« Dédé » Fortin naît le 17 novembre 1962 à Saint-Thomas-Didyme  au Lac-Saint-Jean, pour nous quitter trop tôt le 8 mai 2000 à Montréal. Au début des années 1990, il s’installe à Montréal dans un appartement situé au 2116, boulevard Saint-Laurent, qui deviendra le centre de sa création artistique.

À son arrivée en ville, il étudie au Cégep du Vieux Montréal et à l’Université  de Montréal en cinéma. Il y développe rapidement ses talents d’auteur-compositeur, de chanteur, de multi-instrumentiste, de cinéaste et d’acteur pour ensuite fonder et mener le célèbre groupe musical Les Colocs, une partie intégrante de son œuvre. 

Le groupe Les Colocs devient vite populaire auprès des Québécois grâce à son dynamisme et à son attitude festive. En raison de son immense talent, André Fortin s’impose comme une figure majeure de l’histoire de la musique québécoise des années 1990 et demeure une source d’influence notable pour les musiciens québécois des années 2000.

Seul le premier disque des Colocs est produit avec un réalisateur : Robbie Finkel. Tous les autres sont créés et réalisés par Dédé Fortin avec Jimmy Bourgoing comme assistant à la réalisation. Tous les vidéoclips des Colocs sont aussi réalisés par Dédé, sauf celui de la chanson Julie, pour lequel il est assisté par Pierre Lanthier. À propos de la P'Tite Julie certains racontent que c’est la nièce d’André qui a inspiré la chanson « Julie ». Dans les faits, ce serait plutôt une jeune demoiselle rencontrée un soir de spectacle au Spectrum…

  

 

À la suite de son départ hâtif, plusieurs hommages lui sont rendus par la communauté artistique du Québec et les membres des Colocs, dont l’album posthume Suite 2116 et le film biographique Dédé, à travers les brumes. En 2006, le village de Saint-Thomas-Didyme renomme le rang Saint-Henri, où l’artiste avait vu le jour, «chemin Dédé-Fortin».


LES COLOCS

Fondé à Montréal en 1990, Les Colocs est un groupe musical québécois qui a marqué la décennie 90. Il est reconnu pour sa façon d’amalgamer différents genres musicaux, le dynamisme de ses membres sur scène et la présence charismatique de son meneur et chanteur, André « Dédé » Fortin.

Au détour de rencontres fortuites, les membres du groupe apparaissent un à un à André Fortin, qui crée le groupe en 1990. Pendant les années suivantes, Les Colocs se produisent régulièrement dans les bars et les clubs du Québec, puis en 1993, ils décrochent un contrat et enregistrent leur premier album, Les Colocs, qui connaîtra un succès phénoménal dans la province. 


Les Colocs:

  • André Fortin
  • Mike Sawatzky
  • Jimmy Bourgoing
  • Serge Robert
  • Patrick Esposito di Napoli

Deuxième mouture :

  • André Fortin
  • André Vanderbiest
  • Mike Sawatzky

Musiciens invités :

  • Marc Déry
  • Mara Tremblay
  • La Famille Botte
  • El Hadji Diouf
  • Karim Diouf
  • Justin Allard
  • Ben Piché
  • Ben Gagné

Assistants de tournée :

  • Jean-Sébastien Robillard
  • and Carlos Camatcho

Principaux techniciens de son :

  • Sylvain Brisebois
  • and Peter Mc Goldrick

Eacute;clairage:

  • Nancy Drolet, Michel Vézina, Stéphane Richard and
  • Gislain Petit

Directeur de tournée:

  • Normand Renaud Joly

1993 Les Colocs

Disque d’or et de platine

1995 Atrocetomique

Disque d’or et de platine

1998 Dehors novembre

Disque d’or et de platine

Prix remportés par Les Colocs

  • 1993 - Félix Groupe de l’année et Découverte de l’année
  • 1993 - Félix Vidéoclip de l’année et Réalisateur du vidéoclip de l’année (« Julie »)
  • 1994 - Félix Groupe de l’année
  • 1995 - Félix Vidéoclip de l’année et Réalisateur du vidéoclip de l’année
  • 1998 - Félix Album de l’année/Rock (Dehors novembre)
  • 1999 - Félix Groupe de l’année
  • 1998 - Prix Miroir (Festival d’été de Québec)
  • 1999 - Prix Miroir (Festival d’été de Québec)

L’Édifice Godin, le berceau des Colocs/h4>

C’est en effet dans l’Édifice Godin qu’est né le groupe Les Colocs au début des années 90, plus précisément au 3e étage, directement au coin des rues Sherbrooke et Saint-Laurent. En 2015, lors des célébrations du centenaire de l’immeuble, Jimmy Bourgoing, ancien membre du groupe, a révélé à l’administration de l’HOTEL10 que c’est ici que tout avait commencé. En hommage à l’œuvre de Dédé Fortin et à la mission de la fondation qui porte son nom, l’HOTEL10 propose ainsi à ses clients de séjourner dans la suite 2116. De plus, 10% du prix de chaque nuitée est remis à la Fondation Dédé Fortin qui œuvre pour la prévention du suicide.


Les colocs de Dédé... pour la VIE!

Le 8 mai 2000, André « Dédé » Fortin s’est enlevé la vie. La famille a choisi de créer une fondation à son nom pour transformer cet événement tragique en projet constructif, mais aussi pour poursuivre l’œuvre d’un artiste qui a marqué le Québec.

Tout au long de l’année, la Fondation Dédé Fortin organise des activités afin de recueillir des fonds pour soutenir des projets axés sur la prévention du suicide, dont C’TANNÉE, ON FAIT L’TOUR!, une marche de 10 jours autour du Lac-Saint-Jean.

L’HOTEL10 remet 10 % du montant de chaque nuitée de la suite 2116 – Chez Dédé à la Fondation Dédé Fortin pour l’appuyer dans sa mission de prévention du suicide.

 « Lorsqu’André est parti, c’est un peu comme si, un jour, la lune n’était plus revenue éclairer notre ciel selon son cycle habituel. Un élément fondamental était disparu de nos vies. Avec le temps, à force de revisiter son œuvre, sa courte histoire et son cœur – que nous connaissons si bien – nous en sommes venus à ne voir que sa vie.

Son départ précipité et sa popularité nous portent à croire qu’à travers son geste, il nous a confié un message essentiel à transmettre à la population. »

– La famille Fortin


LES ARTISTES DE LA SUITE 2116

Franco-Ontarien devenu Montréalais il y a plusieurs années, Marc Sirus est un artiste multidisciplinaire qui se spécialise en design graphique, illustration, lettrage, peinture et art mural. Son esthétique colorée à l’inspiration pop art lui permet de créer des œuvres narratives à la fois rafraîchissantes et uniques. Marc Sirus est l’artiste qui a habillé la porte de la suite 2116 – Chez Dédé.

Artiste adepte de collage et de stencil, Mateo s’interroge sur la perception du monde qui nous entoure. Son approche humaniste met en valeur une nostalgie de l’enfance ainsi qu’un romantisme presque absent de notre société contemporaine. Images oubliées, photographies et documents de voyages accumulés en quête de connaissances intemporelles sont la matière première d’une composition personnelle, un monologue de l’âme. Mateo a créé la murale qui orne l’intérieur de la suite 2116 – Chez Dédé.

MARC SIRIUS

MATEO


Et la lumière fût

André « Dédé » Fortin, fondateur et meneur du groupe Les Colocs.

Patrick Esposito di Napoli, harmoniciste au sein du groupe Les Colocs (1990 à 1994).

Dehors novembre, lancé en mai 1998,  est le troisième album du groupe chouchou des Québécois.

L’édifice Godin  a été le théâtre  de la naissance de  ce groupe qui a  donné à la musique québécoise un  nouveau souffle.

Les vitraux inspirés des Colocs présents dans l’escalier patrimonial menant à la suite 2116 ont été réalisés en collaboration avec la galerie Station 16 sous la direction artistique de l’agence LNDMRK.

1)